Difficulté à voir ce message? Cliquez ici
Having trouble seeing this message? Click here

 « Ice Age (detail)» 2011 – Huile sur toile / Oil on canvas – 61 x 244 cm / 24 x 96 ’’   

« Rien ne se perd, rien ne se crée.  La matière et l’énergie peuvent changer de forme, elles se conservent toujours. »1


L’artiste Matt Killen base sa pratique picturale sur l’élaboration d’une “esthétique de l’entropie.” Selon les lois de la thermodynamique, l’entropie est l’évolution de l’ordre vers le désordre. La corrosion, l’érosion, la détérioration et autres formes de destruction sont les véhicules qui mènent à un état entropique ultime.

 

Dans des oeuvres antérieures, l’artiste explorait l’entropie par la représentation de l’espace urbain en voie de détérioration. Plus récemment, son travail s’est concentré sur des représentations de « natures mortes trouvées » c’est-à-dire, des piles de détritus, vestiges de projets de démolition ou de rénovation. D’abord filtrées à l’aide de photographies et de manipulations numériques, ces sources d’inspiration sont transposées en peinture afin de leur donner une nouvelle identité picturale.

Sans renier les propriétés esthétiques de l’œuvre, la peinture de Matt Killen s’oriente sur des problématiques de structures compositionelles: les lignes que forment des amas de débris partent en directions diverses sur la surface de la toile, parfois au détriment de la perspective ; l’ordre logique des formes est sacrifié au profit de strates et de transparences. L’objectif du travail est de créer des compositions complexes qui mettent en relief certaines contradictions entre la forme et le contenu, entre le plat et le fluide, tout en maintenant une cohésion compositionelle et thématique.

 

La Galerie Dominique Bouffard vous convie à venir découvrir « Vestiges », première exposition solo de l’artiste en sol québécois à titre professionnel.

 

Note biographique

Originaire d’Ottawa, Matt Killen détient un baccalauréat en arts visuels de l’Université Concordia à Montréal et une maîtrise en arts visuels de l’UQAM. Sa pratique artistique oscille entre arts visuels (plus précisément peinture et l’installation sonore) et musique. En 2008, il a fait partie de la publication de la fondation Magenta, Carte Blanche Vol.2: Painting, ouvrage regroupant les artistes incontournables de la peinture actuelle canadienne. Il est membre fondateur du Centre de Recherche Urbaine de Montréal, collectif d’artistes et maison d’édition.  Son travail a été présenté à Toronto, Montréal, Vancouver et Pittsburgh. Matt Killen vit et travaille actuellement à Toronto.



30 mars - 1er mai  2011


Vernissage:  30 mars - 18 h


Heures d'ouverture: Mercredi - Vendredi  10 h - 6 h  / Samedi - Dimanche  12 h - 5 h



“Nothing is destroyed, nothing is created. Matter and energy, forever conserved, can only change form. “ 1

 

Matt Killen bases his painting on an "aesthetic of entropy".  According to the laws of thermodynamics, entropy is the evolution of order into disorder. Corrosion, erosion, deterioration, and other forms of destruction lead to an ultimate entropic state.  

In his earlier works, the artist explored entropy through his depictions of urban spaces in decay. His recent works concentrate on still lifes "found" in piles of rubbish or in the remains of demolition or renovation projects. First, the sources for his inspiration are filtered through camera lenses, digitally altered, then rendered in paint, infusing them with a new pictorial identity. Without losing the aesthetic properties of the work, Matt Killen's paintings deal with issues of compositional structure: the lines that make up a mound of debris flow across the canvas in all directions, challenging perspective, and the logical ordering of form is suspended in favour of layering and transparency. The objective is to create complex compositions that feature contrasts between form and content, flatness and fluidity, while maintaining cohesion through theme and composition.

 

Galerie Dominique Bouffard invites you to discover Vestiges, Matt Killen's first professional solo exhibition in Quebec.

 

Bio

Born in Ottawa, Matt Killen holds a BFA from Concordia University and a MFA from Université de Québec à Montréal. His career includes both visual arts (mainly painting and sound installations) and music.  In 2008, he was featured in the Magenta Foundation's publication, "Carte Blanche Vol.2: Painting" which brought together the best of today's painters in Canada. He is a founding member of the Centre de recherche urbaine de Montréal (CRUM), an artists' collective and publishing house.  Matt Killen's work has been exhibited in Toronto, Montreal, Vancouver, and Pittsburgh. He currently lives and works in Toronto.


1 – Entropy : Encyclopédia of Agora (agora.qc.ca) 


 


March 30th - May 1st , 2011


Opening:  March 30th - 6 p.m.


Opening Hours : Wednesday - Friday 10 a.m. - 6 p.m. / Saturday- Sunday  Noon - 5 p.m.


Galerie Dominique Bouffard
 
372 Sainte-Catherine ouest, Espace 508, Montréal, Québec H3B 1A2   514.678.7054
Facebook.com/dominiquebouffardgalerie